affiche site.png

18 octobre 2019 - 20h30

Arzacq (64)

16 novembre 2019 - 20h30

Lamothe-Landerron (33)

17 janvier 2020 - 20h00

Saint Loubès (33)

18 janvier 2020 - 20h00

Carbon-Blanc (33)

24 janvier 2020 - 20h00

Ambarès (33)

31 janvier 2020- 20h00

Bassens (33)

6 février 2020- 19h00

Cestas (33)

12 - 13 - 14 - 19 - 20 - 21 mars 2020 - 20h30

Théâtre des beaux arts (33)

16 mai 2020- 20h30

Saucats (33)

Labéllisé par l'

en 2019

LOGO-ADAMI-HORIZONTAL-SIGNAT-FR-BLANC-01

 

Qu'est-ce qui pousse Pierre-Marie Sotto, écrivain célèbre en panne d'inspiration, à commencer une correspondance numérique avec cette mystérieuse Adeline Parmelan qui vient de lui adresser une volumineuse enveloppe ?
La convenance ? La curiosité ?

Ou cette photo qu'elle lui envoie et qui déclenche chez lui « un léger malaise » ? Le voilà embarqué dans une correspondance avec une femme dont il ne sait rien et qui ose lui dire « pour des gens qui n'ont rien à se dire nous nous écrivons beaucoup »

N'est-ce pas bien parce qu'elle sait détenir un secret qui le hante ?

Une histoire écrite comme un scénario qui nous tient en haleine jusqu'au bout et où chacun se dévoile par écran interposé, avec cette distance qui fait tomber la pudeur.